12 Mai

Pourquoi une accompagnante à la naissance ?

Vous êtes enceinte ou souhaitez le devenir ? Vous aimeriez bénéficier de méthodes naturelles et d’un soutien chaleureux (ce que les hôpitaux proposent rarement, malheureusement) ? Avez-vous pensé à demander à une accompagnante de vous suivre avant, pendant et après votre accouchement ? Il y a plusieurs options possibles, mais je vous parlerai ici de ce que j’ai pu expérimenter, c’est-à-dire le service d’une accompagnante lors d’un accouchement à l’hôpital.

 

Son rôle

L’accompagnante est un soutien pour les nouveaux parents. Elle répond à leurs questions, les respecte dans leurs choix et leur propose des alternatives qui ne sont pas toujours offertes à l’hôpital. Avec le manque de médecin de famille et de gynécologue, on se sent souvent comme des numéros. On a à peine le temps de soulever une inquiétude que notre médecin nous réplique rapidement qu’on n’a pas à s’en faire et il passe au prochain patient. L’accompagnante prend tout le temps dont vous avez besoin. Elle est passionnée par les naissances et vous fait sentir unique. Elle a une formation, mais n’est ni sage-femme, ni infirmière, ni médecin. Elle vient compléter ces expertises.

 

Durant la grossesse

Selon le moment où vous la contacter, l’accompagnante vous rencontre de trois à cinq fois avant l’accouchement. Vous pouvez lui poser toutes les questions qui vous préoccupent. Elle prend le temps de vous expliquer les différentes situations ou actions qui pourraient être posées à l’hôpital. Elle vous sécurise et vous réconforte lors de moments d’angoisses et d’inquiétudes. Elle note vos désirs pour la naissance, selon vos valeurs et vos décisions conjointes. Elle s’assure qu’elles soient respectées une fois à l’hôpital, quand vous êtes totalement dans votre bulle et que vous n’avez pas la tête à répondre aux questions terre-à-terre.

 

L’accouchement

Dès que vous vous dirigez vers l’hôpital, un appel à votre accompagnante suffit pour qu’elle vous rejoigne rapidement. Elle respire avec la mère dans ses contractions lorsque le papa s’occupe de stationner l’auto, remplir les papiers ou porter la valise. Elle suggère des méthodes naturelles pour soulager la douleur. Elle propose au père certains gestes de réconfort. Elle fait des massages pour soulager les tensions. Elle peut même prendre des photos ou vidéos pour permettre au papa d’être présent et pas derrière la caméra. S’il y a des complications, elle est là pour vous, pour expliquer les différentes options (pas seulement les plus rapides comme trop souvent proposés par le corps infirmier). Quand vous tenez votre bébé et donnez le sein pour la première fois, elle vous guide patiemment. Ça peut sembler un geste naturel, mais c’est toujours un apprentissage et pour la maman et pour le bébé.

 

Après l’accouchement

L’accompagnante vient à la maison deux à trois fois après l’accouchement. Elle peut vous aider à donner le bain, regarder comment se déroule l’allaitement, répondre à vos questions de nouveaux parents. Il y a tant de choses à apprendre sur les soins à prodiguer à un nouveau-né! Oui, avec Internet, vous avez maintenant accès à des réponses en ligne pour chaque interrogation qui peut vous traverser l’esprit, mais la présence d’une femme expérimentée qui peut vous réconforter par ses connaissances et sa douceur, ça ne se trouve pas dans le virtuel.

 

Les bénéfices

Le premier bienfait est probablement la réduction de l’angoisse et des craintes liées à un premier accouchement. Au niveau psychologique, les parents se sentent rassurés, écoutés et guidés. Ensuite, au niveau physique, il y a la diminution de césarienne et d’épidurale (notez qu’elle ne vous empêchera jamais d’y avoir recours si vous le désirez). L’accompagnante connait aussi plusieurs techniques naturelles pour soulager la douleur et pourra vous en proposer pour voir celles qui vous conviennent.

 

Mon expérience

J’ai voulu vous parler des accompagnantes à la naissance, car j’ai moi-même eu le privilège d’être suivi par Lyne lors de mon premier accouchement. La décision s’est prise vers la fin de la grossesse (il n’est donc jamais trop tard). Lyne a été parfaite ! Toujours calme, souriante et patiente, je ne regretterai jamais d’avoir fait appel à ses services ! Elle nous a guidés et a inclus le papa à tous moments ! Elle est venue à la maison quelques fois après l’accouchement et nous a soutenus dans nos premiers pas en tant que parents. Une présence dont on serait fous de se passer !

 

Réseau québécois d’accompagnantes à la Naissance : https://www.naissance.ca/

 

Par Noëmie Forget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *